[1979]

This research blog follows the 1979, Migrations of Hope international network of researchs. [1979] stems from the hypothesis of a major change between the 1970s and the 1980s, and the idea of a historic watershed moment. In our times of shape-shifting crisis, it seemed imperative to explore what was in fact at stake during this transition, and what 1979, as a vantage point, reveals of the previous as well as the following periods of time. The current geopolitical situation underscores and reverses the interdependency relation between Europe and the Arab and Persian worlds —what is currently taking place in Irak and Syria affects Europe in uncontrolled ways, when for the past two centuries at least, the reverse was more often the case— spurring us to investigate Europe from the Muslim world. Assuredly, something swayed from one decade to the next, perhaps to the point of causing a crisis, in the sense that it creates both a jugement on the past and new decisions about the future. But we feel this turning point to have been insufficiently historically explored. It is the purpose of this project to study the critical constellation that was forged at this crucial time, to perceive and compare different rythms and pathways in various geographical spaces : the popular democracies of Eastern-Europe and the Soviet world, Western European states, and the Arab and Persian world.

 

Ce carnet de recherche est celui du projet collectif 1979, les migrations de l’espérance, autour duquel s’est forgé un réseau international de chercheurs/chercheuses. [1979] part de l’hypothèse qu’un infléchissement majeur se produit entre les années 1970 et 1980, conduisant à qualifier cette période de « tournant » historique. En ces temps de crises protéiformes, l’attention se porte plus que jamais sur ce qui s’est joué à cette charnière en ce qu’il nous révèle à la fois des périodes antérieure et postérieure. La situation géopolitique actuelle qui révèle l’interdépendance entre l’Europe et les mondes arabo-persans sous des jours inversés — ce qui se passe aujourd’hui en Irak et en Syrie affecte l’Europe de manière incontrôlée alors que depuis deux siècles au moins, c’est précisément l’inverse qui était la règle— incite à interroger l’Europe à partir de la sphère arabo-musulmane. Assurément, un basculement s’est opéré au tournant de ces décennies, dessinant peut-être une crise, dans sa signification de jugement sur l’évolution passée et de décision sur les actions à venir. Or celui-ci est encore peu documenté historiquement. C’est l’objet du présent projet que d’étudier la constellation critique forgée dans ce moment crucial, pour en saisir les rythmes et les modalités différenciées dans plusieurs aires géographiques comparées : les démocraties populaires est-européennes et soviétique, les États européens occidentaux, le monde arabo-persan (Maghreb-Machrek/Orient-Levant).